108 salutations au soleil

célébrons ensemble l’été !

Une salutation au soleil (en sanskrit, Suryanamaskar) se compose d’une succession de 12 postures puissantes qui assurent une excellente circulation des énergies et l’unité du corps du souffle et du mental. A votre rythme, sans aucune recherche de performance physique, sous les regards bienveillants de Laure Quenin, vous accèderez au lâcher prise qui induit l’état méditatif grâce au mouvement, à la concentration sur le souffle, le soleil et l’univers. Vous pourrez également rajouter un sankalpa, une résolution, un souhait, dans chaque enchaînement afin de semer la graine de votre volonté et voir s’ouvrir devant vous la réalisation de ce que vous souhaitez.

Deux sessións : 9h à 10h30 puis 10h45 à 12:00

contexte

En Inde 108 est un chiffre sacré aux significations multiples, un nombre qu’on retrouve souvent dans la culture indienne : 108 déesses, 108 points sacrés dans le corps… mais aussi 1 pour l’unité, 0 pour le néant, 8 pour l’infini. Cette association représente la réalité ultime de l’univers.
Dans la pratique, on se relie fortement à l’énergie solaire pour harmoniser notre propre feu intérieur, et à l’univers en réalisant la salutation 108 fois.
bénéfices

Ce rituel est un véritable exercice detox qui apaise et vivifie le corps et l’esprit : amélioration de la souplesse, du sommeil, de la digestion, renforcement des abdominaux, apaisement du système nerveux, oxygénation du sang, régulation hormonale, élimination des toxines

conseils

• S’hydrater.  Aménagez vous de courtes pauses toutes les 5/10/15/20 salutations pour boire une gorgée d’eau et vous rafraîchir.
• Garder le compte. Compter jusqu’à 108 tout en restant concentré sur l’exercice peut paraître compliqué. Pour éviter de compter, pensez à vous munir d’un bol vide et 108 graines (riz, pois chiche, etc) et mettez une graine dans le bol à la fin de chacune de vos salutations, jusqu’à ce qu’il ne vous en reste plus aucune.
• Respirer. Ça peut sembler évident, mais il faut garder une respiration régulière pour ne pas s’essouffler. Si vous êtes essouflé, c’est que vous allez trop vite.

Après l’effort, allongés, paumes vers le ciel, offrez-vous quelques minutes pour permettre à votre corps de retrouver un rythme normal.

Laisser un commentaire