découvrir

Soyons curieux, restons éveillés !

Le bien-être habite l’esprit autant que le corps. ió est un lieu de vie pour une culture en live, un lieu d’effervescence artistique qui fait la part belle à la création, à l’étonnement, à la fusion des disciplines, des cultures, la diversité…  Dans le salon et le patió se faufilent des expositions d’artistes, du mobilier de designers, des objets étranges, des œuvres de vidéastes, des livres passionnants, des impromptus de musique, des bijoux de créateurs.

Au détour d’un jeudi soir, un week-end ici et là, le lieu s’anime d’un concert acoustique, d’une performance de danse, d’œuvres de vidéastes, d’un défilé de mode original, d’une lecture, d’un débat d’idées…  Qu’il s’agisse de pop culture, de lifestyle, ou de spectacles vivants, ió aime partager ses découvertes, titiller votre appétit d’expériences nouvelles…

Régulièrement, ouvrira ses portes à la création contemporaine, au spectacle vivant; aime partager ses découvertes, titiller votre appétit d’expériences nouvelles… Ne laissez pas votre tête au vestiaire !

 

img

l’effervescence artistique

L’année Capitale de la Culture n’a fait que le confirmer : Marseille est un formidable laboratoire d’artistes, de créateurs, de comédiens, d’auteurs en tout genre dont les œuvres méritent d’être jouées, exposées, connues du plus grand nombre. ió vous fait découvrir ses coups de cœur dans une programmation éclectique et décloisonnée où les disciplines dialoguent, échangent, se confrontent, se complètent.

appel à projets

Artistes, auteurs, créateurs, designers… le lieu vous inspire ? Vous aimeriez en faire l’écrin de vos œuvres ? Vous avez des idées créatives ? Envoyez-nous un petit mot, rencontrons-nous !

Formulaire de contact

  • Nom/Prénom
  • E-Mail
  • Téléphone
  • Objet
  • Message
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

la citation

«la joie ne peut exister que s’il y a une présence au monde, une attention aux êtres et aux choses. Il ne peut pas y avoir de joie profonde dans l’agitation. De l’excitation, oui. De la joie, non. Les sociétés anciennes n’étaient pas confrontées au problème de la vitesse du mode de vie. Pourtant on trouve, dans toutes les religions, un temps consacré à l’inactivité, shabbat juif, repos dominical, moments de prière… ces rites rappellent à l’homme qu’il n’existe pas que dans le faire, dans l’agir, mais aussi dans l’être, dans le fait de goûter la présence au monde.»
La puissance de la joie. Frédéric Le noir, Fayard.

La pépite du moment

tableau_5_benjamin_taille_reelle

© Benjamin Carbonne

Benjamin est né en 1970 a Saint Martin d’Hères en Isère. Autodidacte il investit à 20 ans cet art et « dit » ce qui le dérange, le touche pour exprimer parfois sa violence, celle de l’autre ou du monde et finalement faire place en lui à autre chose. L’artiste représente souvent des êtres tourmentés, cette période de son travail se concentrera sur des visages parfois doux et sensibles, mais aussi très souvent déchirés, arrachés ou déformés par la douleur, le cri, le besoin d’expression. En 2004 il crée avec Antonio Rodriguez Yuste (poète et peintre), l’atelier d’art contemporain « Interférences » et étendent leur collaboration. des œuvres particulières sont à l’origine de l’évolution de Benjamin. En 2007 la réalisation d’une fresque de 50 mètres de long au camp de Rivesaltes, donnera à nouveau du sens à sa démarche et fera cheminer Benjamin dans l’appréciation de sa « place » d’artiste dans une histoire. En 2009 c’est la commande d’une Piéta qui provoquera chez benjamin un travail différent sur le corps.

Découvrez son atelier, 16 rue du Panier. Marseille

à ne pas manquer

Annick Cisaruk et David Venitucci, paroles Yanowski. LA VIE, ciselée dans les mots de Yanowski (le cirque des mirages), lovée dans les notes de David Venitucci, devenant tantôt bouleversante,...