iso training

immobile, mais intense !

Chez ió, votre centre de bien être & sport en plein centre de Marseille, Loris Wassilieff nous propose de découvrir les étonnantes vertus… de la position statique ! L’ISO TRAINING est une discipline qui va en intéresser plus d’un(e) car contrairement à une idée reçue, il n’est pas toujours nécessaire de s’agiter pour prendre du muscle et perdre du poids.

Voici un entraînement où il n’y a quasiment pas de mouvement, de déplacement ! Il s’agit de contracter un muscle et maintenir cet effort sans bouger. Nous avons tous fait au moins un exercice isométrique : “la planche” en gainant les abdos ! ou “la chaise” avec les cuisses qui brûlent alors qu’on semble tranquillement assis dos au mur.

L’intérêt d’un travail isométrique c’est qu’il n’y a pas de compensation. Dans le mouvement, nous compensons certaines faiblesses et notre attention est diffuse (on se concentre sur un problème d’équilibre ou la réalisation d’un geste complexe, un squatt par exemple) et finalement le muscle visé ne travaille que très peu.

Pendant un posture isométrique, le muscle se contracte pour résister au poids du corps ou à une charge fixe. Ce qui compte ici ce ne sont pas les répétitions mais la durée de la mise en tension continue du muscle car il permet une dépense et une production de force optimale. Ce travail est d’une redoutable efficacité et des études montrent qu’elle tonifie le muscle plus rapidement que les exercices dynamiques.

Bien sûr, ça ne s’improvise pas, le coach a une haute connaissance de l’anatomie et de la biomécanique et vous place précisément pour faire travailler tel ou tel muscle (abdominaux, fessiers, dorsaux, pectoraux) tout en s’assurant que les leviers et les points d’insertion sont fixes.

Attention, statique ne signifie pas de tout repos ! Même si de l’extérieur ça n’a l’air de rien, le travail est intense et on mouille le maillot. D’ailleurs, au niveau métabolique, (utilisation des graisses), une contraction isométrique de 30” du quadriceps par exemple est similaire à celle d’un sprint intense de 30”. C’est un peu la métaphore du lièvre et de la tortue, non ?

En tout cas, c’est une façon très  sûre de s’entraîner : pas de risque de blessure et les bienfaits sont nombreux car c’est une discipline qui s’adresse à tout le monde, quel que soit l’âge ou sa condition physique. Elle a un effet antalgique (réduction des douleurs) et développe force, endurance, mobilité…

Lors des sessións, Loris vous dira pourquoi et comment le travail isométrique peut diminuer l’ostéoporose, les douleurs lombalgiques ou de certains TMS (troubles musculosquelettiques).

 

Laisser un commentaire