le yin yoga

ralentir, s’écouter, affronter ses émotions

Lors de cet atelier de 90′ animé par Stéphanie Lutenbacher (qui s’adresse autant aux débutants qu’aux yogis et yoginis expérimentés), découvrez ce yoga doux constitué d’étirements de longue durée, de postures (assises ou couchées) tenues pendant plusieurs minutes, combinant une respiration lente et profonde. 

Popularisé par Paul Grilley dans les années 90, et à la différence d’autres Yoga, ici pas de renforcement musculaire ou de développement de l’endurance, car il y a peu d’engagement. On tente de tenir le plus longtemps possible, mais sans pousser la posture, sans la quitter, sans se contracter. On utilise la simple gravité comme levier de résistance, on explore les sensations provoquées, on reste en équilibre entre l’inconfort et la douleur sans jamais l’atteindre : des accessoires – blocs, couvertures, sangles, coussins – soutiennent le corps quand l’effort est trop intense.  Pendant l’atelier, les postures sont choisies selon l’effet souhaité (détox, anti-burn out, douleur lombaire…), qu’on tient entre 3 et 5 minutes chacune.

Le principe est de respecter ses limites et trouver son juste milieu. Ces longues minutes calmes, favorisent la concentration et l’introspection au seuil d’un état de méditation profonde. C’est une pratique YIN, idéale en complément d’activités dynamiques, comme le yoga Vinyasa (YANG), idéale quand on est fatigué, qu’on n’a pas envie de bouger, quand on cherche à se relaxer profondément.

Les bienfaits sont nombreux : souplesse de la colonne, prévention des problèmes de dos, étirement maximal des hanches et du bas du dos, relaxation de toutes les parties du corps, circulation de l’énergie (chi), meilleure flexibilité globale du corps ; renforcement des articulations et de leur amplitude, tonification des organes…
le Yin yoga permet de travailler l’ensemble du corps et l’esprit.

Laisser un commentaire